JCI-Genève | Bienvenue sur le site officiel de la JCI Genève

Nature Propre


Nos objectifs

Nature Propre est une commission créée en 2016 par la JCI Genève. Notre volonté est de :

– Nettoyer les rues de Genève des mégots de cigarettes
– Responsabiliser la population à la problématique du recyclage des mégots et de leur impact sur l’environnement
– Inciter les fumeurs à jeter leurs mégots dans une poubelle dédiée
– Améliorer la qualité de l’eau en limitant le nombre de mégots dans les eaux usées

Nos objectifs sont les suivants :

– Environnemental : diminuer le nombre de mégots jetés dans la rue ; s’associer avec l’entreprise TerraCycle qui recycle les mégots dans plus de 20 pays
– Social : favoriser la réinsertion en faisant construire les cendriers par des ateliers spécifiques, comme l’entreprise sociale EPI (Etablissements Publics pour l’Intégration)
– Educatif : sensibiliser les citoyens sur l’impact des déchets de mégots sur l’environnement (pollution de l’eau, danger pour les animaux, etc.)
– Economique : faire des économies de nettoyage : un travail souvent minutieux et long
– Artistique : permettre à des artistes genevois de se faire connaître et de montrer comment un simple mégot peut être source de projets artistiques

Notre projet

Un grand nombre d’études démontre que les gens participent volontairement à un projet si l’on y amène une dimension ludique. C’est pourquoi nous avons développé des cendriers interactifs pour inciter les fumeurs à y jeter leurs mégots.

Les avantages et leviers sont les suivants :

– Capter l’attention par le jeu
– Attirer un large public
– Booster la motivation, l’engagement et l’implication

Nous nous sommes inspirés d’une initiative mise en place à Londres par #NeatStreets (www.ballotbin.co.uk), une association environnementale. Le concept incite les fumeurs à jeter leurs mégots grâce à une méthode ludique et participative. Les cendriers imaginés permettent de « voter » sur des sujets apolitiques et non-clivants.

C’est à de la Fête de la Musique 2016 à Genève que nous avons lancé les premiers cendriers dans le parc des Bastions.

En 2017, Meyrin Durable a par ailleurs acheté une boîte cendrier et va installer quelques boîtes supplémentaires à l’occasion du Festival du Film Vert à Meyrin.

En mai 2017, à l’occasion de l’Assemblée générale de printemps de la JCI Genève, le projet a été transmis à l’entreprise Réalise.

Contexte actuel

Les mégots de cigarette (et plus spécifiquement les filtres) sont des déchets non biodégradables. Emportés par les eaux de ruissellement des trottoirs aux stations d’épuration en passant par les égouts puis finissant parfois jusqu’à l’océan, les mégots de cigarettes font partie des déchets les plus collectés au sol. Ils représentent aussi bien une pollution visuelle qu’environnementale pour nos villes.

Dans un article paru le 3 décembre 2016 dans le journal « 20 minutes », la Ville de Genève explique que les fumeurs n’ont toujours pas pris le réflexe de jeter leur mégot à la poubelle. Pierre Liaudat, chef de service Voirie-Ville propre déplore ainsi que les cigarettes continuent d’être trop souvent jetées par terre malgré la mise en place d’autocollants sur une centaine de poubelles jaunes et l’acquisition d’une cinquantaine de cendriers.

Le 13 avril 2016, le Conseil fédéral a soutenu la modification de la Loi sur la protection de l’environnement. Ainsi tout « littering », comprenant les mégots de cigarettes, est passible d’une amende uniforme dans toute la Suisse. Le Parlement a également statué sur ladite modification.

Suite à un sondage auprès de fumeurs à Genève, nous avons constaté que ceux-ci appréciaient peu les infrastructures existantes (les poubelles-cendriers) préférant ainsi jeter leur mégot au sol plutôt que dans une poubelle afin d’éviter tout risque d’incendie crée par la présence notamment de papier journal.

Plus d’informations?

Nous rejoindre sur Facebook et Instagram

Télécharger le dossier explicatif

 

Directrice de la commission

Emilie Piquier – emilie.piquier@hotmail.com